Aller au contenu principal
x

Ils sont heureux de retourner à l'école

La Caritas « Un pilier de leur survie »

Les orphelins et les enfants des familles vulnérables bénéficiaires du projet USAID Gimbuka, financé par USAID et mis en œuvre par Caritas Rwanda, sont ravis d'avoir accès au matériel scolaire qui leur permettra de mieux continuer leurs études.


Il s'agit de la troisième phase (2020-2022) du projet USAID Gimbuka, qui opère dans les districts de RUBAVU, RUTSIRO, KARONGI, NYAMASHEKE et RUSIZI, avec un accent particulier sur les OEV infectés et affectés par le VIH/SIDA ou les victimes de S/VBG.


Selon le projet, les élèves parrainés reçoivent du matériel scolaire et ceux qui n'ont pas pu poursuivre leurs études ont la possibilité de recevoir des formations techniques professionnelles.
En raison de la pandémie de Covid-19, les familles ont été frappées par une grande pauvreté et certains enfants ont abandonné l'école.

Les élèves parrainés reçoivent du matériel scolaire
Les élèves parrainés reçoivent du matériel scolaire 


Seraphine Ntahorijya, une mère de cinq enfants dans le district de Karongi, a un enfant qui bénéficie du soutien de Caritas Rwanda /USAID Gimbuka, elle était heureuse de recevoir le matériel de son enfant, et a affirmé que si son enfant n'avait pas eu la chance d'être aidé, elle ne serait pas retournée à l'école.
"Les enfants abandonnent l'école à cause de la pauvreté des familles dans cette région, c'est un privilège pour moi d'avoir ce soutien, je suis donc très reconnaissante à Caritas car mon enfant ne manquera pas l'école," a-t-elle déclaré.


Les fournitures des élèves comprennent des sacs, des cahiers, des stylos et des articles d'hygiène pour les lycéens.


En plus des fournitures scolaires, le projet USAID/Gimbuka aide les enfants qui n'ont pas pu poursuivre leur scolarité, avec des formations techniques professionnelles dans différentes écoles, qui mènent à l'emploi.
Ingabire Dominique, qui dirige l'IPRC Karongi, qui a accueilli 115 élèves aidés par USAID/Gimbuka, a déclaré qu'ils sont heureux de leur partenariat avec Caritas Rwanda, car les enfants sont suivis et lorsqu'il y a un problème, ils cherchent ensemble des solutions pour le bien de ces élèves.


" Grâce à ce projet USAID/Gimbuka, nous travaillons bien ensemble avec Caritas Rwanda, nous les voyons souvent parce qu'ils font le suivi des enfants parrainés et c'est important parce que les enfants sont les nôtres", a-t-elle déclaré.


Prosper Sebagenzi, Directeur de programme à Caritas Rwanda, lors de sa visite aux enfants parrainés du projet IPRC Karongi le 15/04/2021, leur a rappelé que les opportunités qui leur ont été données ne doivent pas être gaspillées, qu'ils doivent travailler dur et acquérir les compétences qui leur donneront un emploi pour s'aider eux-mêmes et aider leurs familles.


Mugisha Alexandre, l'un des étudiants en soudure, explique que son objectif est de sortir de cette école avec les compétences nécessaires pour trouver un emploi et aider sa famille à sortir de la pauvreté.
Ces étudiants obtiendront leur diplôme en un an, mais le projet USAID/Gimbuka prévoit également de les soutenir par des stages de courte durée, qui leur permettront d'entrer sur le marché du travail avec toutes les compétences requises.

Prosper Sebagenzi, Directeur de programme à Caritas Rwanda parlant aux élèves de l'IPRC
Prosper Sebagenzi, Directeur de programme à Caritas Rwanda parlant aux élèves de l'IPRC

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Aucune balise HTML autorisée.