Aller au contenu principal
x

Ils ne s'inquiètent plus pour leur survie grâce à Caritas Rwanda/UNCHR GRADUATION PILOT

La Caritas Un pilier de leur survie

Depuis janvier 2020, Caritas Rwanda met en œuvre le projet intitulé ‘Graduation Pilot 2020 ; Voies vers l'inclusion économique et l'autosuffisance des réfugiés et de leurs communautés d'accueil au Rwanda’.

Le projet visait à améliorer l'autonomie et les moyens de subsistance de 840 réfugiés et communautés d'accueil dans les camps de réfugiés de Nyabiheke et Kiziba et des réfugiés urbains à Kigali en fournissant des services intégrés et multisectoriels, y compris la formation financière, l'agriculture génératrice de revenus et la promotion du bétail, la formation professionnelle axée sur la création d'emplois, les liens avec le marché et la fourniture de capital de démarrage pour la mise en œuvre du plan d'affaires. Le projet a pu atteindre un total de 836 personnes.

Le projet a pour but de renforcer leur dignité et à les libérer de la dépendance et de l'assistance humanitaire. Les résultats visés sont : accès facile aux services financiers, accès facile à l'emploi indépendant/aux affaires, accès facile à la production agricole/élevage et fourniture de subventions sectorielles en espèces.

Pour atteindre ces résultats, Caritas Rwanda a organisé et réalisé des formations pour les personnes concernées sur trois modules : Méthodologie SILC, alphabétisation financière et promotion de l'agriculture et de l'élevage. Après la formation des PoC sélectionnés dans la tranche d'âge 18-59 ans (vulnérables mais capables de travailler), chaque PoC a reçu 500 $ de subventions pour gérer un petit projet individuel selon son plan d'affaires, et tous les PoC ont été réunis en groupes d'épargne.

La nouvelle approche de l'épargne et le suivi et l'encadrement des PoC par l'équipe de Caritas dans leurs entreprises et dans leurs groupes d'épargne sont deux clés du succès du projet.

Le 14 juillet 2021, l'un des groupes d'épargne créés sur le site de Nyabiheke, le groupe SILC "TWITEZIMBERE - GATSIBO", opérant dans le village de Nyakagarama, cellule de Gatsibo, a clôturé un cycle SILC de 12 mois et mené une activité de partage. Au cours des 12 mois, le nombre total de réunions d'épargne était de 53 semaines, pour une valeur de 1.949.100 Rwf et une valeur totale de 2.330.300 Rwf. Chaque membre a reçu sa part, le maximum étant de 160 150 Rwf et le minimum de 98 750 Rwf.

Solange Uwimana, 19 ans, est l'une des PoC du projet Caritas Rwanda-UNHCR/Graduation Pilot qui l'a aidée dans l'élevage du bétail, lui donnant l'opportunité de prendre soin de sa famille et d'elle-même aujourd'hui. Uwimana raconte qu'elle, sa mère et ses deux sœurs avaient une vie très difficile, trouver de la nourriture était un gros problème, elle devait aller cultiver pour les autres afin de pouvoir nourrir sa famille. Avec le soutien du projet UNHCR/Graduation Pilot, elle a investi dans l'agriculture, et a commencé à élever des chèvres.

Chaque semaine, elle a économisé pas moins de 2 000 frw, après avoir pris soin de sa famille bien sûr. Après une année d'épargne, chaque membre de son groupe a reçu sa part en juillet et elle a reçu environ 120 000 Frw.

"Caritas m'a encouragée à commencer à cultiver et à élever du bétail, en commençant par 5 chèvres et maintenant, à la fin de l'année, j'ai 18 chèvres", dit Uwimana.

Uwimana dit aussi que son objectif est que, dans les six prochains mois, elle puisse acheter une vache qui lui permettra d'avoir assez de fumier pour ses champs et de lait pour sa famille. Elle a donc bon espoir de sortir sa famille de la pauvreté.

Mukakagina Salama, une femme de 40 ans, est également membre du groupe SILC de TWITEZIMBERE_ GATSIBO. Au moment du partage, elle faisait partie des personnes qui gagnaient le plus, puisqu'elle a reçu environ 160 150 FRW avec deux autres personnes.

Grâce aux subventions du projet Caritas Rwanda-UNHCR/Graduation Pilot, elle a étendu ses activités agricoles et tire désormais suffisamment de nourriture de ses champs.

Elle dit qu'avec sa famille de 5 personnes, son mari et ses 3 enfants, la vie n'était pas facile, avant qu'elle ne commence son projet de culture et de vente de haricots, de maïs et de sorgho.

"Trouver aux enfants des fournitures scolaires et de l'argent a toujours été un grand défi dans ma famille, sans parler de la nourriture et de tout le reste. Mais aujourd'hui, nous sommes capables de tout gérer sans problème, j'ai récolté plus de 400 kg de haricots cette année, et j'ai commencé à construire une maison familiale de 40 tôles, je pense la terminer d'ici la fin de l'année", dit Salama.

Après la clôture de ce cycle SILC, les 19 membres, dont 13 femmes et 6 hommes, ont recommencé un nouveau cycle de 12 mois. Ils sont reconnaissants à Caritas Rwanda de les avoir aidés à devenir autonomes et à retrouver leur dignité grâce au projet UNHCR/Graduation Pilot

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Aucune balise HTML autorisée.