Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Caritas Rwanda : solutions alternatives aux problèmes de sécheresse au Bugesera

SignatureLe Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire au Bugesera (PASAB) de Caritas Rwanda a octroyé quatre motopompes aux coopératives et groupes associatifs de producteurs de légumes au Bugesera pour le renforcement de leur production de légumes autour des lacs et marais en exploitant les ressources en eau disponibles. La valeur de chaque motopompe et ses accessoires équivaut à 532 500 francs rwandais (frw).


Dans un accord, signé le mercredi 16 juillet 2014 entre le président de la coopérative ou le groupe associatif bénéficiaire, le président du Comité de Gestion de l’Après-Projet (CGAP) et le Coordinateur du PASAB, il est stipulé que le suivi de gestion des motopompes sera assuré par le CGAP des centrales paroissiales où sont basés les coopératives et/ou groupes légumiers bénéficiaires tandis que ceux-ci se sont engagés à produire les légumes tout au long des trois saisons agricoles de l’année en utilisant les techniques agricoles appropriées (semences améliorées, semis en ligne, fertilisation, paillage, etc.). Les bénéficiaires ont été par ailleurs avertis que le CGAP a droit de leur retirer la motopompe en cas de mauvaise utilisation.
LégumesNotons que le PASAB, qui est un projet de Caritas Rwanda réalisé depuis 2003 sur financement du Royaume de Belgique et de Caritas International Belgique et qui prendra fin avec cette année 2014, voulait, de manière globale, contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques de la population du district de Bugesera et, plus spécifiquement, à l’amélioration de la sécurité alimentaire de la population de sa zone d’intervention, a été exécuté en trois phases :
La phase ″Sécurisation Alimentaire au Bugesera-Mirenge″ (SABM): 2003-2005 ;
La phase ″Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire au Bugesera″ (PASAB I): 2006- 2009 ;
La phase ″Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire au Bugesera″ (PASAB II: 2009-2014.

Pour réaliser ses objectifs, le PASAB a établi, entre autres démarches, le renforcement des coopératives (de production, de stockage et de commercialisation et des paysans relais) sur le plan technique, organisationnel et managérial. C’est à  ces coopératives qu’il reviendra désormais d’assurer la pérennisation des actions du projet. Parmi elles, le PASAB a choisi 4 coopératives et/ou groupes associatifs de producteurs de légumes remplissant lesMotopompe 3 critères d’éligibilité, notamment KOUABU qui produit les légumes dans le secteur de Nyamata, Umurava du secteur administratif de Ntarama dans la paroisse de  Nyamata, Twisungane du secteur administratif de Mwogo dans la paroisse de Rilima et Tuzamurane du secteur administratif de Shyara dans la paroisse de Ruhuha, pour leur faire don de motopompes qui leur permettront de produire des légumes tout au long de l’année. Par le don de ces motopompes, le PASAB a ainsi voulu contribuer à l’autonomie et à la durabilité des actions des coopératives et/ou associations bénéficiaires pour la phase  de l’après-projet.
Ces motopompes représentent en effet un avantage indéniable pour les bénéficiaires. En effet, pour arroser une parcelleAvec lassociation Tuzamurane de 50 ares, il fallait 20 ouvriers gagnant 1000 frw par jour et pendant 3 jours par semaine. Ce qui faisait une dépense de 60 000 frw par semaine pour la coopérative. Mais, avec une seule motopompe, il ne suffit que 6 heures d’arrosage par jour et par semaine, car l’eau déversée est plus abondante. Pour ce travail, 5 litres de carburant et deux ouvriers suffisent. Ce qui fait une dépense d’un maximum de 9 000 frw pour la coopérative. Par ailleurs, avant l’acquisition des motopompes, les coopératives et/ou groupes associatifs de producteurs de légumes bénéficiaires devaient louer des motopompes ou utiliser de la main-d’œuvre. Ce qui représentait pour elles de dépenses considérables en terme de temps et pour le suivi et de main-d’oeuvre.
                        Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook