Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Visite conjointe de Trocaire et Caritas Belgique à Mahama

Mercredi 29 novembre 2017, Mme Bernadette Van Raemdonck, Responsable du Département de Coopération Internationale de Caritas Belgique, et Mme Nelly Maonde, Humanitarian Programme Advisor chez Trocaire pour l’Afrique Centrale, Occidentale et Australe, ont effectué une visite au camp des réfugiés burundais de Mahama, en compagnie de Mme Thérèse Nduwamungu, Coordinatrice du projet de Caritas Rwanda pour l’assistance aux plus vulnérables de ces réfugiés (EA 13/2017) et Mme Judith Mukeshimana, Humanitarian Officer de Trocaire Rwanda.

Elles se sont d’abord entretenues avec les représentants des différentes catégories de réfugiés vulnérables assistés par la Caritas Rwanda dans le camp, notamment les personnes âgées, les malades chroniques, notamment les personnes vivant avec le VIH, les malades hospitalisés anémiés et les personnes vivant avec un handicap. Tous ces représentants ont été unanimes à témoigner leur reconnaissance à la Caritas qu’ils prénomment “la mère des mères” en affirmant que sans elle ils ne seraient pas encore en vie. Les vieilles ont même fait preuve d’une forte émotion qui les a fait fondre en larmes pour témoigner combien la Caritas les avait sauvé la vie. “Qui ne saurait être reconnaissant à la Caritas, serait un malade”, ont-elles dit.

Les visiteurs se sont ensuite rendus dans un hangar où la Caritas distribuait des vivres frais pour les malades chroniques, avant de se rendre dans un réfectoire où les enfants et les malades hospitalisés anémiés prenaient le repas chauds pour leur rehabilitation nutritionnelle. Certains leur ont fait témoignage que, grâce à cette assistance, ils étaient en train de recouvrer leur santé.

La visite s’est achevée avec un entretien avec le staff de la Caritas dans le camp. Celui-ci, réduit à trois personnes uniquement, manque de moyen de transport, si bien que, ils sont obligés de louer des motos tous les jours, le matin et le soir, qu’il pleuve ou fait nuit, sur une longue distance de route on ne peut plus mal aménagée. Ce staff est par ailleurs débordé à cause de multiples sollicitations: la supervision de la distribution de la farine et autres vivres ainsi que, parfois, des habits aux vulnérables, assurer le service d’écoute, la participation à des réunions organisées dans le camp, l’accueil de nouveaux réfugiés auxquels l’on distribue de la bouillie, etc.

Signalons que Trocaire est le principal contributeur à l’EA 13/2017 qui a débuté en mai dernier et s’achèvera en avril prochain, et qu’il s’est engagé à financer entièrement la farine enrichie SOSOMA (Sorgho Soja Maïs) distribuée aux personnes âgées et aux handicapés ainsi que la bouillie distribuée aux nouveaux réfugiés arrivant dans le camp de même que pour la formation.

Mme Nelly Maonde, qui reside au Zimbabwe, effectuait sa première visite à Mahama, tandis que Mme Bernadette y avait déjà été en visite avec une délégation de Caritas Belgique en octobre 2015. Les deux étaient principalement venues pour la réunion des partenaires de Caritas Rwanda dans le projet EA 13/2017 qui s’est tenue le lendemain, 30 novembre 2017.

Notons aussi que la Caritas Belgique est l’un des principaux partenaire de Caritas Rwanda dans ce projet d’assistance aux réfugiés burundais depuis le premier appel d’urgence lancé en mai 2015.

                                                                        Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook