Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Recyclage-formation du personnel du projet Caritas Rwanda USAID Gimbuka

Du 07 au 10 novembre 2017, la Caritas Rwanda a organisé, au Centre Saint André de Kabgayi, un recyclage du personnel du projet USAID Gimbuka sur diverses connaissances à vulgariser, en particulier auprès des bénéficiaires et du public en général. Le Secrétaire Général Adjoint, l’Abbé Yves Sewadata, est parmi les 37 sujets ayant participé à ce recyclage dirigé par M. Magnus Gasana Udahemuka, Expert en Psychologie Clinique, et dont les les thèmes essentiels comprenaient :

  • Le soutien psychosocial aux personnes vulnérables ;
  • Les connaissances sur le VIH Sida ;
  • La stigmatisation et la discrimination ;
  • La protection de droit de l’enfant ;
  • La santé de la reproduction ;
  • La violence basée sur le genre.

Dans un premier temps, la formation avait été dispensée au personnel destiné à pouvoir former un groupe de volontaires sur ces connaissances tandis qu’à présent la formation sur ces mêmes thèmes était orientée sur l’art ou le savoir-faire pédagogique. C’est ainsi qu’une notion introductive sur les différentes manières de transmettre les connaissances ainsi que l’attitude nécessaire  basée sur la communication et la relation d’aide  prise comme pré requis était nécessaire pour la bonne préparation.

La formation théorique était planifiée pour un jour comme révision et rappel sur les éléments essentiels  sur chaque thème, la formation pratique sur 2 jours y compris la descente sur terrain  avec objectif de faire l’exploration et l’observation aux centres de santé chez les sujets considérés comme experts professionnels de référence, tandis que le dernier jour a été consacré à la compilation et à la confection de rapport et des recommandations.

Comme attentes de la formation, les sujets formés étaient soucieux d’être  à mesure de :

  • transmettre les connaissances et techniques basées sur les thèmes vus,
  • superviser les activités  assignées aux volontaires opérant dans les secteurs  opérationnels du Caritas GIMBUKA Project
  • renforcer la  capacité des volontaires opérant dans les secteurs opérationnels du projet Caritas Rwanda USAID Gimbuka.

Cette  formation pratique était nécessaire pour outiller les sujets à partager le savoir-faire/ art technique sur la prise en charge psychosociale ainsi les voies nécessaires vers les sites habiletés aux profits  des personnes vulnérables dans les différents secteurs d’intervention du projet Caritas Rwanda Usaid Gimbuka.

Au terme de ce recyclage-formation, les recommandations suivantes ont été formulées :

  • Les prestataires de services du projet Caritas Rwanda Usaid Gimbuka nécessitent un renforcement périodique de capacité pour actualiser leurs compétences ;
  • La visibilité de volontaires œuvrant en partenariat avec le projet Caritas Rwanda USAID Gimbuka nécessite d’être améliorée.

Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook