Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

USAID Gimbuka success stories: Un groupe d’épargne et crédits internes regroupé autour d’un jardin-école

Ngirabatware dans son jardin-potager avec un agent de l'USAID Gimbuka

Joseph Ngirabatware, 37 ans, est un agri-éleveur  de la localité de Nyagisozi, secteur Mugina dans le district de Kamonyi au Rwanda. Il collabore avec le projet USAID Gimbuka depuis l’année 2016 dans la promotion des techniques d’intensification agricoles (Bio-Intensive Agricultural Techniques) sur de petits espaces, à travers un jardin-école aménagé dans sa propre parcelle où il produit des légumes, notamment des amarantes, des carottes, des choux et des betteraves.

Dans son jardin-école, Joseph Ngirabatware pratique diverses techniques d’intensification agricole, notamment les techniques de “Kitchen garden”, “Double dug bed”, “Sunken bed”, “Mandala garden” et “Zay pit”. Par le produit de vente de ses légumes à l’état frais ou sec, il est d’abord parvenu à s’acheter des lapins et, de la progéniture de ceux-ci, il a acheté des chèvres. Aujourd’hui, il possède une douzaine de chèvres et, tout en étant davantage préoccupé par l’acquistion d’une maison confortable, il pense acquérir une vache laitière dans un proche avenir.

Les membres du SILC 'Twihaze mu biribwa' apprennent à transformer les produits agricoles

Grâce à l’encouragement et à l’encadrement du projet USAID Gimbuka commencé il y a un peu plus d’une année, M. Joseph Ngirabatware est parvenu à former, autour de son jardin-école, un groupe associatif dénommé “Twihaze mu biribwa” (Devenons autosuffisants sur le plan alimentaire) dont les 34 membres qui viennent régulièrement chez lui pour apprendre les techniques d’intensification agricole et vont les pratiquer sur leurs propres parcelles. Les membres de ce groupe viennent aussi apprendre chez leur leader Joseph Ngirabatware des techniques de transformation de carottes et d’ananas pour la production des jus, la transformation des patates douces à chair orange pour la production des beignets, des gateaux et des biscuits, et la transformation du soja pour la production du lait et du Tofu. Tout récemment, le projet USAID Gimbuka les a initié à la culture des champignons domestiques.

Parallèlement, les membres de ce groupe “Twihaze mu biribwa” viennent de  se constituer en un groupe d’épargne et crédit (SILC) qui fait ses premiers pas. Chaque mois, chacun des membres cotise 1 100 frw et tous les trois mois, le groupe octroie des crédits aux membres qui le demandent à un taux d’intérêt de 5 %.

Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook