Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

USAID Gimbuka success stories: “Amizero Kabacuzi”, un SILC aux performances reconnues

Les membres de l'association Amizero Kabacuzi devant une bananeraie récemment achetée

Créée en 2009 par un groupe de 11 personnes dont 8 femmes avec l’appui du projet “USAID Higa Ubeho”, l’association “Amizero Kabacuzi” s’est, jusqu’aujourd’hui, constituée comme un groupe d’épargne et de crédit et jouit de l’encadrement du projet USAID Gimbuka depuis le lancement de ce dernier en 2012. A sa création, les membres cotisaient 500 frw/mois. Après une année, leur effectif était passé à 22 membres et ils ont décidé de porter leur cotisation mensuelle individuelle à 1000 frw. En 2011, c’est-à-dire deux ans après la création de leur association, les membres de “Amizero Kabacuzi” ont décidé de se répartir les montants épargnés pour redémarrer sur de nouvelles bases. Leur effectif passa alors à 30 membres. En avril 2017, le groupe disposait d’une épargne de 2,7 millions de frw. De ce montant, ils ont décidé d’acheter, à 1,5 millions de frw, une maison commerciale située dans un centre de leur zone et de se répartir les 1,2 millions de frw restants.

Aujourd’hui ils sont à la quête d’une personnalité juridique en qualité de cooperative et sont en train de diversifier leurs activités par la culture de bananeraie. Tous les membres sont très attachés à leur association qui, selon eux, grâce à laquelle ils parviennent à résoudre leurs divers problèmes sociaux, tels que le paiement de la mutuelle de santé, les frais scolaires de leurs enfants, l’acquisition de parcelles pour l’agriculture, comme en témoignent ces quelques témoignages.

M. Musabyimana Silas avec son taureau géniteur et générateur de revenus

Musabyimana Silas, 52 ans, membre fondateur de l’association “Amizero Kabacuzi”, avec le montant acquis lors de la première répartition en 2010, il s’est résolu à acheter un taureau de race améliorée à 150 000 frw pour saillir les vaches de sa zone à raison de 3000 frw par vache. Jusqu’à présent, il poursuit cette activité qui lui rapporte 30 000 frw par mois. Avec les gains réalisés, il a pu s’acquérir une grande parcelle de 120 m x 70 m à 400 000 frw. Avec ses biens et avoirs actuels, M. Musabyimana Silas se sent très comblé et bénit l’association “Amizero Kabacuzi” pour lui avoir tiré de la pauvreté.

Musabyemariya Joséphine, 35 ans, a tardivement adhéré à l’association “Amizero Kabacuzi” et a participé à la 3ème répartition.  Du montant acquis à cette occasion, elle a pu acheter une parcelle de 440 000 frw. Depuis son adhésion à “Amizero Kabacuzi”, elle n’a pu de problème pour payer la mutuelle de santé pour les membres de sa famille.

Kavakure Télesphore, 43 ans, membre fondateur de l’association “Amizero Kabacuzi”, avec la première répartition, il a pu acheter, à 300 000 frw, une bombone pour soudure qu’il exploite dans son atelier situé non loin de chez lui et il a acheté une parcelle de 120 000 frw.

                                                Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook