Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

USAID Gimbuka Success stories: le cas de Ndatimana Daniel de Mubuga/Karongi

NDATIMANA Daniel, 33 ans, fut un orphelin chef de ménage de ses 3 autres frères et sœurs orphelins, bénéficiaire du Programme Higa Ubeho et aujourd’hui bénéficiaire du Programme Gimbuka. M. Ndatimana Daniel. Il fut d’abord autodidacte en coiffure et bénéficia ensuite du Programme Higa Ubeho d’une formation en couture. A l’issue de la formation, le programme lui octroya une machine à coudre. Avec ses deux spécialités, la coiffure et la couture, il est parvenu à se construire une maison d’habitation et un salon de coiffure qu’il dota d’une installation d’énergie solaire utilisée par ses machines à coiffer électriques. M. Ndatimana s’est marié en 2013 et, grâce à sa machine à coudre, il a appris à son épouse la couture. Aujourd’hui, le couple vit heureux avec leur enfant, les revenus se sont beaucoup améliorés : il nous a affirmé qu’il parvient à épargner mensuellement un minimum de 40000 frw.  Voici l’interview qu’il nous récemment accordée :

Je m’appelle Ndatimana Daniel. Je suis né en 1984. J’habite le village de Ryaruyenzi, la cellule de Nyagatovu, secteur de Mubuga, district de Karongi dans la province de l’Ouest. Je suis marié depuis 2013 et père d’un enfant.

 

Quand est-ce que tu a connu le projet Higa Ubeho?

J’ai connu le projet Higa Ubeho en 2011.

Comment était ta vie avant de connaître Higa Ubeho?

Avant, la vie était très difficile, car j’obtenais difficilement à manger alors que j’étais un enfant orphelin responsable d’un ménage d’autres enfants.

Comment Higa Ubeho a-t-il changé ta vie?

Après que Higa Ubeho m’a identifié, il m’a recruté parmi les enfants responsables de ménages, il m’a payé une formation en couture et m’a octroyé une machine à coudre. Je l’ai utilisé et je suis parvenu à me construire un endroit pour vivre et continuer à aider mes petits frères. Jusqu’aujourd’hui, je constate que la vie s’est beaucoup améliorée plus qu’auparavant.

Quels sont les fruits nés de l’assistance de Higa Ubeho?

Je me félicite beaucoup que grâce à Higa Ubeho j’ai pu changer les conditions de vie misérables que je vivais. Aujourd’hui, j’ai ma maison d’habitation et un salon de coiffure. Même s’il n’y a pas de raccordement électrique ici, moi j’ai de l’électricité, à cause de ce projet Higa Ubeho qui m’a formé en couture et m’a octroyé une machine à coudre que j’ai utilisé pour améliorer mes revenus. J’ai pu aussi apprendre la couture à ma femme, et aujourd’hui elle aussi sait coudre sans problème.

Pourquoi Gimbuka Program t’a retenu parmi ses bénéficiaires?

Gimbuka Program m’a pris parmi ses bénéficiaires parce que j’avais une femme avec un enfant de moins de 5ans. Ma femme a été recrutée pour une formation nutritionnelle pour pouvoir veiller à la nutrition de cet enfant et pour la formation en nutrition des autres femmes. Je constate un grand avantage, car ma femme pratique de l’hygiène et nous prépare une alimentation saine et complète.

Qu’est-ce que tu as pu gagner davantage en collaborant avec Gimbuka?

De manière concrete, avant, pour coiffer, j’utilisais une machine mécanique appelée “Nyonganyonga”, mais maintenant j’ai acquis une machine électrique. Et depuis que je me suis marié, mon épouse utilise la machine à coudre et moi je fais la coiffure. Je suis parvenu à acheter un vélo pour les déplacements et j’ai fait installer un équipement Mobisol pour augmenter l’énergie électrique solaire et alimenter un téléviseur. Les clients qui viennent se faire coiffer peuvent regarder les images de la télévision. Ma femme et moi nous sommes aussi membres d’un groupe d’épargne et de crédit (SILC).

Avec le travail que tu fais aujourd’hui, peux-tu nous dire à combien s’élèvent tes revenus mensuels?

Après les dépenses, je parviens à épargner autour de 40 000frw chaque mois.

Y a-t-il d’autres bienfaiteurs qui auraient contribué à améliorer tes conditions de vie?

Non, j’ai d’abord été bénéficiaire de Higa Ubeho, dans la suite j’ai collaboré avec le projet Gimbuka, je n’ai pas eu d’autres bienfaiteurs.

NB: USAID Gimbuka Program est un projet de Caritas Rwanda financé par l'USAID.

Aloys MUNDERE

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook