Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Réunion de Comité de Pilotage du projet PASADN

IMG 1093 BVendredi 18 novembre 2016 s’est tenue au Centre d’Accueil Notre Dame de Bonne Espérance une dernière réunion de Comité de Pilotage du projet PASADN (Projet d’Appui aux Systèmes Agricoles Durables et à la Nutrition) réalisé sur financement de Caritas International Belgique (CI.be) dans l’archiodiocèse de Kigali et dans le diocèse de Byumba. Cette phase d’une durée de 21 mois (avril 2015-décembre 2016 a été réalisée dans les districts administratifs de Gakenke, Bugesera, Nyagatare et Gatsibo.

 

IMG 1067 BA cette réunion ont participé l’Abbé Emmanuel Rubagumya, Secrétaire Général de Caritas Rwanda, M. Grigory Claus, Responsible Burundi-Rwanda-Programme DGD à la Caritas International Belgique, le Maire du District de Gakenke, M. Prosper Sebagenzi, Directeur des Programmes de Caritas Rwanda et Coordinateur national du projet PASADN, les Curés des paroisses du ressort du projet PASADN, les représentants des beneficiaries, les agronomes et les directeurs de santé des districts de mise en oeuvre du projet. Au terme de cette réunion, M. Grigory Claus nous a accordé l’interviwe suivante:

 

La 1ère phase de PASADN tire à sa fin? Le projet aura-t-il abouti à ses objectifs? Si oui, pourriez-vous citer quelques exemples concrets?

Malgré un programme court de 121 mois (avril 2015-décembre 2016), on peut tirer certains enseignements positifs du projet PASADN. En appuyant les ménages vulnérables à développer une agriculture respectueuse de l’environnement, en diversifiant leurs sources de revenus par l’élevage et la création d’activités génératrices de revenus en lien avec le lancement de groupes d’épargne et de crédit, et en renforçant leurs capacités de prise en charge et de compréhension pour une meilleure utilisation de leur production et en travaillant sur l’hygiène de base, le niveau de sécurité alimentaire des ménages bénéficiaires a été amélioré.

NDLR: En effet, selon les présentations faites à l’occasion de cette réunion de clôture, 2972 champs modèles et 391 champs écoles ont été aménagés et 4500 ménages vulnerables possédant entre 25 et 50 ares de terrain ont bénéficié du projet, parmi lesquels 1922 enfants de moins de 5 ans, 909 femmes allaitantes et 129 femmes enceintes.

Quelles innovations va apporter la deuxième phase?

La principale innovation du nouveau programme réside dans la volonté de renforcer les approches d’appui par l’échange d’expériences, la complémentarité et les synergies entre les organisations de la société civile rwandaise travaillant avec les plus démunis. Trop souvent encore, nous travaillons l’un à côté de l’autre et non pas l’un avec l’autre. Bien sûr des expériences existent, mais il faut les développer plus encore afin d’augmenter l’efficacité de notre appui et rendre autonomes les bénéficiaires de nos projets dans leurs choix de vie.

CHEVRES BPlusieurs témoignages peuvent être donnés, dont celui du groupe d’épargne et de credit (GEC) qui grâce à l’accompagnement du Projet PASADN est parvenu à épargner 986 200 frw dont une partie de 520000 FRW a servi pour l’achat de 26 chevres , et les 466200 restant pour la mutuelle de santé de tous les membres des familles des membres.

Si j'ai bon souvenance, vous aviez prévu que cette 2ème phase de PASADN fera intégrer le projet dans un grand projet régional comprenant les trois pays des Grands Lacs (Rwanda, Burundi et RD Congo). L'objectif est-il toujours maintenu? En quoi cela profitera au PASADN côté Rwanda?

Le programme de CI.be couvrent des actions dans les trois pays depuis 2009 déjà. Les agents de terrain ont notamment eu l’occasion d’aller visiter des projets au Burundi afin de partager les expériences et renforcer les approches auprès des plus vulnérables. Nous continuerons bien entendu avec ce nouveau programme quinquennal 2017-2021 s’il est approuvé par la DGD.

Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook