Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Caritas Rwanda : rencontre avec les maires des districts d’activités du projet USAID Gimbuka:

Photo souvenir de la rencontreMardi 20 septembre 2016, la Caritas Rwanda a organisé, à l’hôtel Noblezza à Kigali, une réunion regroupant les Vice-maires chargés des Affaires sociales, les secrétaires permanents du JADF et les Directeurs chargés de l’Education des 14 districts administratifs des zones d’activités du projet Caritas Rwanda / USAID Gimbuka et le personnel du siège et de terrain de ce projet. A cette réunion ont également participé certains Directeurs des Caritas diocésaines de la zone du projet et les curés des paroisses abritant les sièges régionaux du projet Caritas Rwanda/ USAID Gimbuka. Le projet Caritas Rwanda / USAID Gimbuka est réalisé dans 14 des 30 districts administratifs du Rwanda et dans 61 des 180 paroisses catholiques du pays. L’ordre du jour de la réunion comprenait les points suivants:

-  Présentation des réalisations du projet au cours de la 1ère année (2015/2016) de sa 2ème phase qui va d’octobre 2015 à septembre 2020;

- Présentation et échanges sur les activités prévues pour la deuxième année (2016/2017);

Le SG devant les maires- Processus de désengagement progressif auprès des bénéficiaires et collaboration dans la pérennisation des acquis du projet;

- Adoption des recommandations.

 

Dans son mot d’ouverture, le Secrétaire Général de la Caritas Rwanda a remercié les participants d’avoir répondu à l’invitation leur adressée et leur a exposé les raisons de cette rencontre qui était aussi une occasion d’avoir une même compréhension de la Caritas. Celle-ci, a expliqué l’Abbé Jean Marie Vianney Twagirayezu, a été initiée par Jésus-Christ lui-même venu annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres, aux opprimés, aux non-voyants, aux prisonniers, aux affamés, aux mal-vêtus, bref aux nécessiteux.

 

 

Les travaux de cette rencontre se sont poursuivis par les exposés de M. Jean Ntakirutimana, Responsable de l’Equipe de réalisation du projet, qui a parlé de l’historique du projet, de sa zone d’intervention et de ses partenaires et de ses activités en général, et en particulier celles prévues pour la 2ème année (2016/2017) et M. Callixte Kanyamibwa, chargé du volet Nutrition, Hygiène et Assainissement, qui a pour sa part parlé des réalisations du projet au cours de la première année (2015/2016) de sa phase actuelle (2015-2020), en particulier de la campagne de 1000 jours de lutte contre la malnutrition (de la conception à 24 mois) dans le district de Ruhango.

 

 

Concernant plus particulièrement le désengagement auprès de certains bénéficiaires, il a été expliqué que cette mesure avait été décidée par le fonds PEPFAR (President's Emergency Plan for AIDS Reliefs) qui constitue l’un des deux volets importants du financement du projet Caritas Rwanda/USAID Gimbuka. Ce fonds va concentrer ses interventions auprès des districts présentant une prévalence plus élevée en VIH/SIDA.

 

 

Travaux de groupes2 bisLes exposés ont été suivis par les travaux en groupes autour des deux principaux volets du projets, à savoir l’assistance et la scolarité des orphelins et des enfants des ménages vulnérables et le relèvement de l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans malnutris et des femmes enceintes et allaitantes. Au terme de ces travaux, ont été entre autres adoptées les recommandations suivantes:

 

Faire les évaluations des acquis du projet pour s’assurer de son impact sur les bénéficiaires ;

Poursuivre et renforcer la mise en œuvre conjointe et l’identification des bénéficiaires par la Caritas Rwanda/Gimbuka et les autorités et les techniciens des districts, secteurs, cellules, villages et les formations sanitaires ;

La Caritas et les institutions étatiques décentralisées continueront de mener ensemble le plaidoyer en faveur des bénéficiaires dont le projet n’aura pas parvenu, de par son désengagement progressif et d’autres facteurs, à aider à atteindre des progrès nécessaires pour leur auto-prise en charge.

 

SG CR 2En clôturant la rencontre, le Secrétaire Général de Caritas Rwanda a tenu à insister sur l’importance de l’éthique et de la bonne gestion dans la réalisation des objectifs du projet Caritas Rwanda / USAID Gimbuka et la spécificité de la Caritas qui n’est pas une ONG ordinaire mais une initiative de Jésus-Christ venu annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres (Lc 4, 18-19). C’est à cette mission que la Caritas doit répondre, a-t-il indiqué.

 

Lancé en septembre 2012 avec une première phase de 3 ans, le projet Caritas Rwanda / USAID Gimbuka est, depuis octobre 2015 entré dans une deuxième phase de 5 ans et poursuit ses activités dans 14 districts administratifs du pays, à savoir Kamonyi, Muhanga, Nyamagabe, Nyaruguru et Ruhango de la province du Sud, Gicumbi dans la province du Nord, Bugesera, Gatsibo, Nyagatare et Rwamagana dans la province de l’Est, et Karongi, Ngororero, Nyabihu et Rutsiro dans la province de l’Ouest. Le projet mène des activités visant à améliorer l’état nutritionnel des femmes enceintes et/ ou infectées par le VIH Sida et des enfants de moins de 5 ans, appuyer les femmes enceintes et/ ou infectées par le VIH SIDA dans l’auto-prise en charge et assister orphelins et enfants vulnérables en leur fournissant les équipements et les frais scolaires, et appuyer les ménages bénéficiaires du programme dans l’auto-développement économique, l’autosuffisance alimentaire et l’accroissement de leurs compétences.

Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook