Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Caritas Rwanda: le programme de Planification Familiale Naturelle (PFN) bien engagé

Munanira 3Le 02.06.2014, la Caritas Rwanda a lancé, en partenariat avec l’Institut pour la Santé Reproductive/ Institute for Reproductive Health (IRH) de l’Université Georgetown aux USA, le "Projet A3" promouvant une nouvelle approche de promotion de la Planification Familiale Naturelle (PFN) par la formation de 40 prestataires et 200 volontaires communautaires auprès des centres de santé des diocèses de Kabgayi, Butare, Gikongoro, Nyundo (zone de Kibuye) et Ruhengeri. Le projet était une mise en application de l’instruction de la Conférence Episcopale du Rwanda qui, le 18 décembre 2009, avait recommandé à toutes les formations sanitaires de l’Eglise Catholiques devaient ″intégrer la planification naturelle (PFN) dans leurs activités prioritaires″. La même instruction demandait à la Caritas d’assurer ″la coordination générale de ce travail, la recherche du matériel didactique et celle du financement″.

Le 09.12.2015, à la clôture du projet A3, il a été reporté que les centres de santé ciblés avaient atteint une population totale de 136 477 individus et que 4 846 nouveaux couples avaient accédé aux méthodes de PFN, tandis que les volontaires communautaires avaient atteint une population de 164 899 et 4 167 nouveaux couples.

La réussite et les résultats positifs du Projet A3 ont dès lors inspiré un nouveau projet intitulé "Umuryango Uboneye" (UU Project) réalisé également en partenariat avec l’IRH et  couvre tous les 15 centres de santé de l’archidiocèse catholique de Kigali. La mise en œuvre de ce nouveau projet a démarré au mois de mai dernier par la formation des 30 prestataires du PFN, c’est-à-dire 2 par centre de santé, et 75 volontaires communautaires, soit 5 par centre de santé. Les prestataires sont habilités à fournir quatre méthodes du PFN, à savoir la Méthode des Jours Fixes (MJF) dont le principal outil est le collier du cycle menstruel, la Méthode d’Allaitement Maternelle et d’Aménorrhée (MAMA), la Méthode de Deux Jours (MDJ) et la méthode Billings. Quant aux volontaires communautaires, la principale tâche consiste à sensibiliser la communauté à la pratique des méthodes PFN et à prester deux d’entre elles, à savoir la Méthode des Jours Fixes (MJF) et la Méthode d’Allaitement Maternelle et d’Aménorrhée (MAMA).

Munanira 4bC’est dans ce cadre que, les 17 et 18 août derniers, Mlle Lauren Van Enk, la Chargée du Programme de l’IRH Rwanda à Washington a visité les centres de santé de Gikondo et Nyange Munanira situés respectivement dans les paroisses de Gikondo et Ruli de l’archidiocèse de Kigali. Aux deux centres de santé, le service du PFN dispose d’un bureau où les prestataires reçoivent les couples pratiquant les méthodes naturelles et les personnes souhaitant pratiquer la planification familiale. Leurs prestations est supplée par le concours de 5 volontaires de la Caritas qui sillonnent les villages en sensibilisant la population sur les avantages des méthodes PFN.

Munanira 2Mlle Lauren Van Enk était accompagnée par Mme Marie Mukabatsinda, Représentante de l’IRH au Rwanda, et Mmes Jeanne Manirareba et Christine Uwizeye toutes les deux du Département de Santé de Caritas Rwanda. Elles s’y sont entretenues avec les responsables des deux centres de santés, les prestataires et les volontaires communautaires de PFN. Ces derniers ont, en particulier, pu réaliser, au cours de leur premier mois de prestation (juillet 2016) des performances dans la sensibilisation de la population et des instances administratives de base aux avantages du PFN qui constituent le motif de leur fierté, car non seulement ils pratiquent eux-mêmes les méthodes naturelles, mais aussi ils sont soutenus par leurs conjoints, tandis que le public leur manifeste une attitude très réceptive.
Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook