Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Journée de lutte contre la malnutrition et de promotion de l’hygiène et de l’assainissement à Ruhango

Mercredi 12 septembre 2018, le district de Ruhango et les partenaires de l’USAID dans  le programme “CHAIN” - Community Health and Improved Nutrition – (Santé Communautaire et Nutrition Améliorée) ont organisé à Kinazi une “Journée de la Nutrition” consistant à lutter contre la malnutrition, assurer la sécurité alimentaire et promouvoir l’hygiène et l’assainissement dans ce district de la province du Sud estimé parmi les plus affectés par le retard de croissance des enfants, avec un taux de 41 % pour une moyenne nationale de 38 % (voir Rwanda Demographic and Health Survey 2014-2015).

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Formation sur le “burnout” et l’assistance psychosociale préliminaire

Du 29 au 30 août 2018, le personnel de la Caritas Rwanda au projet EA 07/2018 et les responsables des oeuvres sociocaritatives des Caritas diocésaines ont bénéficié d’une formation sur le “burnout” et l’assistance psychosociale préliminaire. Cette formation organisée par la Caritas Rwanda en collaboration avec Trocaire Rwanda,  a été assurée, pour ce qui concerne le burnout, par M. Magnus Gasana, Spécialiste en Psychologie clinique, et celle sur l’assistance pyschosociale préliminaire par Mme Judith Mukeshimana, Chargé de l’Action humanitaire chez Trocaire Rwanda.

Le burnout est un état d'épuisement émotionnel, physique et mental causé par un stress excessif et prolongé qui intervient surtout lorsqu’on travaille avec des personnes dans des conditions difficiles ou exigeantes. Ce qui est le cas spécifique des bénéficiaires de cette formation dont certains travaillent dans l’assistance de la Caritas Rwanda aux réfugiés burundais de Mahama, tandis que d’autres sont quotidiennement aux prises avec les multiples  problèmes des pauvres nécessitant diverses formes d’assistance.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Mahama: ces vulnérables endurent le calvaire dans leurs corps et âmes

Il nous arrive souvent d’écrire sur certains aspects de l’assistance que la Caritas est en train de fournir aux plus vulnérables parmi les réfugiés burundais à Mahama. Et, il est vrai, ces derniers, qui comprennent des personnes âgées de plus de 60 ans, les handicapés et les malades chroniques, font des éloges sincères et reconnaissantes à la Caritas qui, affirment-ils, sans elle ils n’auraient pas survécu. Presque tous reçoivent la fameuse farine enrichie Sosoma (Sorgho, Soja, Maïs), mais il y en a qui vivent misérablement, sans habits ou très mal habillés, tandis que d’autres dorment à même le sol et sans matelas. Il est aussi vrai que l’exil n’est pas un espace de vie heureuse et que la Caritas, faute de moyens,  ne peut pas satisfaire tous leurs besoins fondamentaux en matière de nourriture, d’habillement et de confort.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

La Caritas, considérée comme “le coeur” du camp de Mahama

Une maxime du fable “Le lion et le rat” du poète français, Jean de la Fontaine, dit qu’"On a souvent besoin d'un plus petit que soi". Cette maxime nous fait penser à l’intervention que la Caritas est en train de mener auprès des réfugiés burundais du camp de Mahama à l’extrême Sud-Est du Rwanda avec des moyens très modestes.

Depuis trois ans et quatre mois, environ 58 000 réfugiés vivent dans ce camp. Parmi eux, environ 4670 vulnérables, comprenant des personnes âgées de plus de 60 ans, des handicapés physiques et mentaux, des malades hospitalisés et des malades chroniques (jusqu’en décembre 2017) bénéficient d’une assistance nutritionnelle que leur octroie la Caritas Rwanda grâce aux contributions des Caritas soeurs. Sans oublier un millier de femmes seules chefs de ménages encadrées dans des groupes d’épargne et de crédits ainsi que l’appui psychosocial manifesté aux personnes présentant divers traumas. Si l’on considère que la taille moyenne des ménages dans le camp qui est de 4 individus/ ménage, les bénéficiaires indirects de cette assistance peuvent être estimés à 18 000 individus, soit 31 % du total des réfugiés. 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Réunion bilan du projet Caritas Rwanda/USAID Gimbuka

Vendredi 29 juin 2018, s’est tenue à l’Hôtel Noblezza à Kigali une réunion semestrielle sur le bilan du projet Caritas Rwanda /USAID Gimbuka pour la période Juillet 2017-Juin 2018. A cette réunion, présidée par l’Abbé Yves Sewadata, Secrétaire Général Adjoint de Caritas Rwanda, ont participé les curés dehs paroisses et les autorités des 11 districts dans lesquels le projet réalise ses activités. Celles-ci comprennent la promotion de l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans et celui des femmes enceintes et allaitantes, la promotion de l’hygiène et de l’assainissement, la scolarisation des orphelins et enfants vulnérables, la promotion de l’autodéveloppement des personnes vivant avec avec le VIH et les ménages pauvres par le biais du système d’épargne et crédits communautaires, l’appui à la scolarisation des jeunes filles ayant abandonné l’école.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Sous-catégories

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook