Visite de l’USAID au projet de multiplication des patates douces à chair orange à Gatsibo

Les représentants de l’USAID et Caritas RwandaMardi, 28 février 2017, les représentants de l’USAID (United States Agency for International Development) et du CIP (Centre International de la Patate) ont effectué une visite au projet de multiplication des patates douces à chair orange riches en vitamine A réalisé par Caritas Rwanda/USAID Gimbuka en partenariat avec le CIP à Gatsibo dans la province de l’Est. A cette visite ont notamment participé Mme Beatrice Spadicini, Senior Communications Advisor from the Bureau for Global Health - Washington DC  de l’USAID à Washington, Mme Mary de Boer, Community Health and Improved Nutrition Project Manager,   de l’USAID Rwanda, M. Silver Karumba, Nutrition Specialist at USAID Rwanda, Mme Rachel Cox,  Project Manager (Feed the Future Rwanda OFSP activity) du CIP, M. Jean Ntakirutimana, Coordinateur du Programme Caritas Rwanda/USAID Gimbuka, et Mme Christine Kayitesi, agent du Programme USAID Gimbuka.

Les visiteurs se sont rendus à trois sites de champs-écoles (Field Farmer School- FFS) de multiplication de boutures de patates douces à chair orange aménagés dans le marais de Warufu où ils se sont faits expliquer les techniques et les avantages de la culture de ces nouvelles variétés de patates douces qui, en plus de la vitamine A qu’elles contiennent, peuvent être transformées en beignets, gâteaux et en biscuits. L’objectif est de multiplier les boutures par techniques agricoles bio-intensives afin de les rendre disponibles  aux agriculteurs du milieu.

Le projet de multiplication des patates douces de chair orange riches en vitamine A consiste à fournir des boutures à des groupements de femmes choisies comme les plus vulnérables parmi les femmes ayant les enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition. Outre cette activité de multiplication de la patate douce, ces femmes sont aussi regroupées en association d’épargne et de crédit interne (Internal Savings and Lending Groups  ISLGs-SILC) et en Ecoles Communautaires de Lutte Contre la Malnutrition (CBNS). La distribution de ces boutures de patates douces à chair orange a été faite par l’intermédiaire des multiplicateurs assistés par CIP (Centre International de la Patate, financé aussi par USAID dans le cadre du partenariat existant entre les organisations financées par USAID et intervenant dans le domaine de la Santé.

Le Programme USAID Gimbuka, dont l’un des principaux volets consiste à lutter contre la malnutrition par l’amélioration de l’état nutritionnel des femmes enceintes et/ ou infectées au VIH Sida et des enfants de moins de 5 ans, mène les mêmes activités de multiplication de boutures de patates douces à chair orange riches en vitamine A  dans les 14 districts où se localisent ses interventions.

Aloys MUNDERE   

0
0
0
s2sdefault