Aller au contenu principal
x
Mwamarakiza Mark, 74 ans, et sa femme Ntunguka Immaculée les réfugiés burundais du camp de Mahama disent que sans Caritas Rwanda, ils ne seraient pas en vie aujourd'hui. "Pour les personnes âgées comme nous, être réfugié est la pire des choses, quitter la maison à notre âge, la fatigue du voyage et de la fuite, plus la maladie et la pauvreté, c'est une vie très malheureuse. Mais je vous assure que nous avons trouvé un ami, Caritas Rwanda, qui nous a accueillis à bras ouverts au moment où nous en avions le plus besoin. Si nous n'avions pas la bouillie que nous recevons de Caritas, ma femme et moi serions morts", dit Mwamarakiza.
Testimonial job
Réfugiés
Testimonial Name
Mwamarakiza Mark, 74 ans, et sa femme Ntunguka Immaculée les réfugiés burundais du camp de Mahama
Testimonial Avatar