Aller au contenu principal
x

Caritas Rwanda dans la lutte contre la violence basée sur le genre

Caritas Rwanda in Gender based violence fight

USAID Gimbuka, un projet financé par l'USAID et mis en œuvre par Caritas Rwanda, dans le cadre de l'accord de coopération USAID-Caritas Rwanda depuis 2012. Le projet en est à sa troisième phase (2020-2022), couvrant les districts de RUBAVU, RUTSIRO, KARONGI, NYAMASHEKE et RUSIZI, avec un accent particulier sur les orphelins et les enfants vulnérables infectés et affectés par le VIH/SIDA ou les victimes de la violence basée sur le genre.

Même s’il est encore en train d'identifier les bénéficiaires avec lesquels il travaillera dans les différentes composantes du projet, l'USAID/Gimbuka a commencé à participer aux initiatives gouvernementales en collaboration avec les autorités locales.

En décembre 2020, Caritas Rwanda / USAID Gimbuka dans les districts de RUTSIRO, NYAMASHEKE et RUBAVU a rejoint les autorités locales dans une campagne de 16 jours contre la violence basée sur le genre. A la fin des campagnes, Caritas Rwanda a saisi l'occasion pour discuter de la collaboration entre elle-même et les institutions impliquées dans la lutte contre la violence sexiste et la prise en charge de ses victimes, telles que le RIB et le ISANGE ONE STOP CENTER dans ces districts.

Parmi les activités que le projet USAID / Gimbuka mettra en œuvre dans ces zones, figurent des activités de lutte contre la violence sexiste, où il sensibilisera à la question, aidera à identifier les victimes et les mettra en relation avec les institutions qui les aideront, telles que l'ISANGE ONE STOP CENTER.

Le district de Rubavu, l'administration du district a mis en évidence les problèmes les plus courants liés à la violence, notamment le fait que certaines personnes pensent encore que la violence sexiste est une situation dans laquelle une solution appropriée peut être trouvée entre les familles, ce qui peut entraîner diverses maladies chez la victime qui n'a pas été traitée à temps.

Clôture de la campagne de 16 jours contre la violence basée sur le genre
clôture de la campagne de 16 jours contre la violence basée sur le genre

On s'attend à ce que ce problème soit résolu grâce au projet USAID / Gimbuka, qui sensibilisera la communauté à la prévention et à la lutte contre la violence sexuelle.

Le père Yves SEWADATA, secrétaire général adjoint de Caritas Rwanda, déclare que l'objectif global de Caritas est d'aider la communauté dans le besoin à travers ses différents projets. Il a également déclaré que ces personnes vulnérables ne sont pas seulement confrontées à des problèmes de pauvreté ou de maladie, mais aussi à des problèmes tels que la violence, mais qu'en raison de leur manque de connaissances, elles ne savent pas comment y faire face, c'est pourquoi le projet USAID / GIMBUKA inclut ces activités de lutte contre la violence basée sur le genre.

"Nous travaillerons avec les autorités pour atteindre tous ceux qui ont besoin d'aide, et Caritas est convaincue que cela sera possible grâce à une bonne collaboration avec tous les partenaires", a-t-il déclaré.

Les partenaires ont exprimé leur engagement à soutenir la mise en œuvre du projet Gimbuka de l'USAID dans ces districts pour des réalisations exceptionnelles.

Clôture de la campagne de 16 jours contre la violence basée sur le genre

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Aucune balise HTML autorisée.