Aller au contenu principal
x

Quelle histoire le projet "GIKURIRO" aurait-il laissé derrière lui ?

Gikuriro phase out

Le programme GIKURIRO était une activité intégrée de nutrition et WASH (eau, assainissement et hygiène) de cinq ans, financée par l'USAID Rwanda, d'octobre 2016 à juillet 2020. "GIKURIRO" est un mot Kinyarwanda qui fait référence à une bonne croissance par rapport à la taille pour l'âge.

 Le programme a été mis en œuvre par un consortium de deux organisations internationales, Catholic Relief Services (CRS) qui était le principal et un sous-bénéficiaire, SNV, l'Organisation néerlandaise de développement, Caritas Rwanda était le partenaire local d'exécution dans deux districts Nyabihu et Ruhango.

L'objectif principal de GIKURIRO était d'améliorer l'état nutritionnel des femmes en âge de procréer et des enfants de moins de cinq ans, en mettant l'accent sur la période de 1000 premiers jours de la vie, entre la conception et le deuxième anniversaire de l'enfant, afin de soutenir les efforts du gouvernement rwandais. Le programme a mis fin à ces travaux dans ces deux districts en juillet 2020.

On leur a enseigné l'agriculture moderne, qui les aide à être autosuffisants en matière d'alimentation...
On leur a enseigné l'agriculture moderne, qui les aide à être autosuffisants en matière d'alimentation...

Les interventions du programme GIKURIRO en matière de nutrition ont ciblé les ménages ayant des enfants de moins de cinq ans et le nombre total de bénéficiaires couverts, inscrits dans les écoles de nutrition de village, les Communauté d'épargne et crédit interne est de 11,508 ménages dans le district de Nyabihu. Les interventions du programme Eau, Assainissement et Hygiène (WASH) ont ciblé la population générale, et ont touchées 42 579 ménages à Nyabihu et 36 848 à Ruhango, tous inscrits dans les clubs de santé communautaire aux différents villages.

GIKURIRO a directement soutenu et contribué aux efforts du gouvernement rwandais pour combattre la malnutrition à travers ses stratégies et politiques sectorielles telles que le troisième plan stratégique du secteur de la santé (2012-2018) du ministère de la santé , la politique nationale d'alimentation et de nutrition du Cluster social, le plan d'action de nutrition 2013-2018 du ministère de l'agriculture et des ressources animales (MINAGRI) et le plan stratégique national d'alimentation et de nutrition 2013-2018, tous tirés de la stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté phase II pour 2013-2018 qui est intégrée dans la Vision 2020 du Rwanda.

Caritas Rwanda a collaboré et travaillé avec les districts par l'intermédiaire de ses unités et du Joint Action Development Forum (JADF) et les comités multi sectorielle de nutrition pour atteindre les objectifs du programme GIKURIRO. Dans le district de Ruhango, il s’est concentré sur des activités qui améliorent l’eau, hygiène et assainissement et était en complément du projet GIMBUKA financé par l'USAID qui met en œuvre des activités qui améliorent la nutrition.

Pendant toute la période de mise en œuvre, Caritas Rwanda a renforcé la capacité du gouvernement local et du personnel des établissements de santé à mettre en œuvre les activités de nutrition et d'hygiène. Ainsi, à la fin du programme, ils sont capables et pleinement engagés à reprendre les réalisations de GIKURIRO et à continuer à traiter la malnutrition infantile de manière holistique en engageant la communauté à créer et à adopter des solutions adaptées à la situation locale.

Le projet a permis à plus de 150,000 personnes d'avoir accès à l'eau potable grâce à 28 puits et 126 sources d'eau construites dans différentes régions.

34 530 ménages disposent désormais de toilettes propres et d'installations pour se laver les mains.

30 765 enfants de moins de cinq ans ont bénéficié de programmes de nutrition, d'alimentation et d’éducation par le biais de divers forums communautaires.

Le projet a également fourni 8,910 tôles de construction aux nécessiteux.

Machine de traitement des arachides
Machine de traitement des arachides
ils ont reçu les formations professionnelles qui les aident à gagner de l'argent
Ils ont reçu les formations professionnelles qui les aident à gagner de l'argent
Ils ont eu accès à l'eau propre
Ils ont eu accès à l'eau propre
Afin de prévenir et de combattre, on leur a fourni des robinets pour se laver les mains
Afin de prévenir et de combattre le COVID-19, on leur a fourni des robinets pour se laver les mains

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Aucune balise HTML autorisée.