Aller au contenu principal
x

Caritas Rwanda n'a pas croisé les bras dans la lutte contre le COVID-19

La Caritas « Un pilier de leur survie »

Comme le reste du monde, le Rwanda est également confronté aux conséquences de la pandémie de Covid-19. Caritas Rwanda n'a pas plié les bras devant le problème, elle y participe maintenant en aidant le gouvernement à contenir le virus en diffusant des messages dans les médias, en donnant de la nourriture aux familles vulnérables confrontées aux conséquences économiques de la crise COVID-19.

Pendant cette période difficile, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi, en particulier celles qui étaient payées au jour le jour. Cet argent était le seul revenu qui leur permettait de mettre de la nourriture dans leurs assiettes. Comme d'habitude, Caritas Rwanda a décidé de faire quelque chose pour aider.

Les familles qui ont reçu de l'aide étaient très heureuses et reconnaissantes envers Caritas et le gouvernement
Les familles qui ont reçu de l'aide étaient très heureuses et reconnaissantes envers Caritas et le gouvernement

La famille Caritas, du niveau communautaire au niveau national, a mobilisé plus de 160 millions de francs rwandais (plus de 150 000 euros) pour soutenir les personnes qui ont été touchées par les conséquences sociales et économiques de la crise COVID-19 ;

La nourriture a été distribuée par les diocèses de Caritas avec l'aide du gouvernement, qui travaille en étroite collaboration avec Caritas.

Les familles qui ont reçu de l'aide ont été très heureuses et reconnaissantes envers Caritas et le gouvernement.

A travers différents médias locaux, Caritas Rwanda a diffusé des messages sur COVID-19, via le projet Voice for change, expliquant ce qu'est COVID-19, sur la protection et appelant les gens à se protéger eux-mêmes.

En ce qui concerne le personnel de Caritas, au niveau national, il a repris son travail le 4 mai en respectant scrupuleusement les directives sanitaires du ministère de la santé (hygiène des mains, port de masque et distanciation sociale) ;

Le personnel de terrain de Caritas a également repris son travail, mais certains étaient encore bloqués chez eux, car il était toujours interdit de se rendre d'une province à l'autre, mais la direction de Caritas Rwanda atravaillé avec les responsables gouvernementaux pour les aider à obtenir l'autorisation officielle de retourner dans leurs zones de travail, et c'est maintenant chose faite.

Comme d'habitude, Caritas Rwanda a décidé de faire quelque chose pour aider
Comme d'habitude, Caritas Rwanda a décidé de faire quelque chose pour aider

En outre, des mises à jour et des informations sont régulièrement communiquées aux établissements de santé catholiques, aux diocèses de Caritas et au ministère de la santé sur l'évolution du nouveau coronavirus et sur les mesures prises ; un plaidoyer et une mobilisation des ressources sont en cours pour soutenir la réponse de l'Église à l'épidémie de Covid-19.

Le Rwanda a également connu sa première saison des pluies, qui s'étend traditionnellement de février à mai. Des centaines de personnes sont mortes après que de fortes pluies aient provoqué des inondations, des glissements de terrain et détruit des maisons.

Les pluies ont fait des morts, des blessés et des dégâts, rendant plus difficile la lutte contre la pandémie de coronavirus ;

Enfin, Caritas Rwanda travaille en étroite collaboration avec le gouvernement par l'intermédiaire du ministère chargé de la gestion des urgences, du ministère de l'administration locale ayant les affaires sociales en charge et avec ses partenaires du réseau Caritas : CRS et Trocaire, pour soutenir les personnes vulnérables et déplacées qui ont été affectées par les fortes pluies et les inondations mentionnées au Rwanda.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Aucune balise HTML autorisée.